AE6C +1 ---Allumage electronique 6V et 12V,masse + ou -,et en option un capteur à effet Hall

mercredi 6 septembre 2017.
 

*************Pour revenir à la page d’accueil http://a110a.free.fr/SPIP172/plan.php3****************

Un site bien fait décrivant la réalisation d’un AE6C pour moteur d’avion !!

http://pouguide.org/daf-allumage-el...

Un article remarquable sur les allumages , classiques et électroniques http://www.idealeds.fr/index.php/la...

09/01/2014

Une belle implantation sur une Dyane, par Laurent, rlmic@free.fr

http://madyaneam2014.canalblog.com/...

Un exemple d’implantation sur Dauphine par Xavier.

31/12/12

Citation amusante et instructive d’un utilisateur de l’AE6C sur ses motos :

"J’ai donc dans le garage deux mono cylindre Ducati (1 350 MK 3 de 1970 version route pour la balade dominicale et l’autre un 450desmo destiné aux compétitions sur piste) Bien évidemment, et grâce à vous elles sont toutes deux équipées d’un AE6C,ce qui me permet pour l’anecdote de kicker en tonge en toute confiance sur la moto de route.... Un autre aspect très intéressant est la faible consommation de courant de ce système par rapport au rupteur, ce qui permet sur la moto de piste d’utiliser une batterie au lithium de modélisme (12 v 11 Ah autonomie 1h environ) car l’alternateur faisant office volant moteur est retiré sur la moto de piste, (la batterie est rechargée en 30 minutes entre chaque séance de roulage, elle est réalisée par mes soins à partir de composants acheter sur le net )"

Voir aussi l’article

"AEPL-S = AEPL + AE6C il peut faire les deux" dans la même rubrique.

http://a110a.free.fr/SPIP172/articl...

Un excellent site de restauration de Berlinette

http://nanard289.unblog.fr/presenta...

Le 26/9/11

Voici les références chez Conrad (ils sont nuls pour la recherche par numéros !) pour l’IGBT : http://www.conrad.fr/ce/fr/product/...

et pour le capteur Hall :

http://www.conrad.fr/ce/fr/product/...

Le 29/6/2011 L’IGBT idéal est l’IRGB14C40L qui possède un support avec un trou pour une vis de fixation.

Le capteur Hall utilisé ici est un SR17C-J6 1108.

C’est plutot une "involution" qu’une évolution de l’AEPL puisqu’il n’est pas question de gérer l’avance : on conserve l’avance centrifuge de l’allumeur.

Le 11 février 2010.

Voici une réalisation d’AE6C dans un mini boitier, le radiateur de l’IGBT en tôle de 25/10mm servant aussi de support.

Et un autre exemple sur une ID 19 B par thierry.fontaine.ds@gmail.com

Noter la réalisation soignée, le tout noyé dans la résine.

ALLUMAGE AE6C

Ce circuit joue le rôle d’un relais : un petit courant dans les vis commande un courant important dans la bobine.

Il ne fait pas mieux qu’un allumage classique, mais il le fera tout le temps alors qu’un allumage classique voit ses performances se dégrader à mesure des kilomètres : les vis se piquent, la rupture est moins franche et la haute tension décroit.

Dans tous les cas, le condensateur est supprimé.

Pour tous les schémas en 6 volts, la diode zener peut-être supprimée.

A part l’IGBT ( IRGS14C40L/IRGB14C40L ), aucun composant n’est critique. Idem pour le câblage qui peut se faire en point à point sur n’importe quel support, isolant quand même...

Si on se brûle en touchant l’IGBT c’est que le radiateur utilisé (morceau de tôle de 2X2cm par exemple) est trop petit, donc l’agrandir. Ce circuit prend moins de 15 minutes à réaliser et son coût doit étre inférieur à celui d’une place ce cinéma. Très petit, il est facilement dissimulable sous un capot moteur.

Le principe de ce schéma date des années soixante mais ce qui simplifie bien la réalisation est ce composant moderne, l’IGBT (Insulated Gate Bi-Polar Transistor) spécialement conçu pour les allumages, c’est à dire protégé EN INTERNE contre les tensions supérieures à 400V/420V et acceptant jusqu’à 16 A. De plus son circuit d’entrée en technologie C-Mos simplifie son pilotage par rapport à un transistor classique. Pour ces composants, voir Perlor Radio, tel 06 35 33 39 69.

Si vous voulez savoir "comment ça marche", continuez la lecture, mais c’est tout à fait optionnel.

Lorsque les vis sont ouvertes la base du transistor est alimentée par le +12V à travers la première résistance, le transistor conduit et son collecteur est pratiquement à la masse. La grille de l’IGBT l’est aussi, l’IGBT est ouvert, aucun courant ne passe dans la bobine. Quand les vis se ferment, la base du transistor est à la masse, il se bloque, la grille de l’IGBT est alimentée par le +12V via la deuxième résistance et la diode zener qui limite la tension à 4.7V. L’IGBT conduit, son collecteur est environ à 0.8V, le courant circule dans la bobine. Une diode a été ajoutée contre les erreurs de branchements mais elle peut très bien être supprimée.

.....ET POUR 10 € DE PLUS, ON A UN CAPTEUR HALL

La modification de l’allumeur consiste à déposer le plateau porte rupteur et à construire une hélice à Ncyl pales, ainsi qu’un support de capteur en tôle. L’hélice est collée à la base du rotor.

Hélice - 59 ko

Hélice

Il n’est pas interdit d’être plus soigneux dans la découpe de l’hélice...mais le fonctionnement n’en est pas affecté.

Pour un deux cylindres (clin d’œil aux copains en FIAT 500), l’hélice aurait deux pales, à 180°, largeur 60°.

Support capteur - 49 ko

Support capteur

Le capteur est fixé sur le corps de l’allumeur par la vis de maintien du condensateur d’origine. On ne perce pas de trou dans l’allumeur.

Les 3 fils du capteur sortent par le trou qui recevait la connexion au rupteur.

MONTAGE en 6V/12V AVEC LE PLUS A LA MASSE

On a pensé aussi aux malheureux affligés d’une auto en 6V, et à ceux, pire, qui ont le plus à la masse !

Deux composants seulement pour cet allumage électronique !

Ils ont droit eux aussi à un capteur Hall en option


VARIANTE INTERESSANTE : une superbe adaptation sur une moto BSA A7 de 1952 à allumage par magneto : très habilement deux capteurs (optiques d’ailleurs, c’est une première avec ce type de schéma), sont intégrés dans la magneto (il a dû falloir des doigts de fée !) et leur position est réglable par la manette d’avance manuelle. Deux bobines, 6volts, + à la masse, dont pilotées par deux IGBT. Allez donc voir ce site :

http://gafauval.free.fr/BSA.html#aaa

Et voici le schéma :

Dans le même registre, la Norton sur laquelle Christian ( chrisnell@hotmail.fr) a fait une splendide adaptation de magneto

Exemple de montage du capteur Hall sur A110 1600S

Et plus propre, avec capteur Honeywell 1GT101DC, non saturé


Répondre à cet article

Forum